Quel est le processus pour enclencher un divorce ?

Le divorce n’est pas une étape que l’on souhaite vivre quand on se marie. Mais il peut arriver que certaines situations de notre vie nous échappent et nous pousse à nous isoler de notre conjoint. Pour cela, il faut connaître les démarches à mener pour divorcer. Le processus est méticuleux et fastidieux, et il convient de le connaître.

Une preuve légale du mariage

Il ne peut avoir divorce, s’il n’y a pas mariage. Le divorce par définition est la séparation de deux personnes reconnues par la loi, comme des époux. En d’autres termes, c’est la dissolution judiciaire du mariage. Un divorce ne peut avoir lieu, si un mariage n’a pas été contracté au préalable. Pour cela, il faut apporter la preuve palpable de de votre mariage. La justice territoriale doit reconnaître et approuver votre mariage av avant de passer à la phase du divorce.

Retenez que la demande de divorce sera facilement refusée si le pays où la ville dans laquelle vous résidez ne reconnaît pas votre union. Il est regrettable de ne pas jouir d’aucun avantage du divorce.

Une raison valable

Le divorce n’est pas une décision à prendre à la légère. Cet acte demeure la pire des choses qui puissent arriver à un couple dans le mariage. Personne n’a jamais souhaité être amoureux avant qu’ils ne donnent par leur consentement pour le mariage. Pour cela, avant de finaliser et de le concéder, les autorités juridiques se doivent de réclamer un justificatif valable. Vous devez présenter les raisons valables qui vous motivent à réclamer le divorce. Si elles sont logiques, vous êtes libre de continuer dans votre élan.

Le divorce requiert le consentement des deux conjoints ayant contracté le mariage. Veillez à ce que le vôtre soit de commun accord avec vous pour le divorce et que ce dernier accepte les motifs avancés. Dans le cas contraire, ce sera lui le problème qui vous ralentira.

Faire appel à un avocat

Le divorce est un acte juridique, il est judicieux voire obligatoire de faire intervenir un avocat. Ce sera pour le bien des deux conjoints. Il est possible que les mariés qui souhaitent divorcer ne soient plus changés au tribunal par un juge. Mais cela ne signifie pas que vous n’aurez pas besoin de la présence d’un juge. C’est à l’avocat que revient la charge de vous écouter, pour vous défendre devant le juge aux affaires familiales. Si vous réussissez à remplir les conditions, sachez que les grandes étapes du divorce se dérouleront sans encombre et sans équivoques.

S’imprégner du divorce

Les différentes étapes du divorce sont incalculables. Elles sont faciles à mettre en œuvre si on les maîtrise. Le divorce par consentement mutuel contractuel ou à l’amiable nécessite l’accord des deux parties. Chacune d’entre elles doit faire appel à un avocat, afin que l’acte de divorce soit rédigé à quatre. Quant au divorce par consentement mutuel judiciaire, il est semblable au premier, mais intervient lorsqu’un enfant souhaite être entendu par le juge.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*